Navire de recherche océanographique "IXPLORER"

  Réalisation Gérard BEALET (EVREUX 27)

EURE MODELISME NAVAL (CLUB EMN)

Ce navire a été construit en 1958 près de Bergen à la demande du gouvernement Norvégien,

pour assurer la survelliance et l'assistance à la pêche. Toujours propriété de l'état Norvégien,

 il a été profondément transformé pour devenir navire océanographique et est resté ainsi

jusqu'a ce qu'il soit acheté par le groupe "IXCORE" maison mère de "IXSRUVEY"

Début de la construction du modèle le 12 Février 2012

Page : N° 01 Page : N° 02  Page: 03

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Caractéristiques principales

Longueur : 37,25 m   Largeur : 7,00 m   Creux : 4,30 m   Tirant d'eau : 3,85 m

Puissance moteur : 750 Kw   Vitesse : 10,0 noeuds   Poids : 412 tonnes

11 cabines  7 membres d'équipage  Autonomie : 22 jours à pleine vitesse et 45 jours à vitesse de "Survey"    

Classe : DNV Janvier 2010

Basé à "LA CIOTAT" et propriété de la société "IXSURVEY"

 Pour en savoir plus :  http://www.ixsurvey.com/en/

Construit en 1958 en NORVEGE et modifié en 1986, 1996,1999,2005 et en calle seche pour carénage en 2012.

Il éffectue régulièrement des missions d'exploration en méditerranée, Atlantique, Manche et la mer du nord.

Après avoir redessiné les couples, découpe de ceux ci ainsi que de la quille.

Les couples sont montés sur la quille ainsi que le moteur principal en position inverse pour conserver

l'alignement de l'arbre d'hélice et du moteur.

L'ensemble est retourné pour montage des bordées

La quille est équipée des lests.

L'ensemble des bordées sont en place, il faut maintenant résiner l'intérieur et l'extérieur de la coque

 et ensuite reboucher tous les défauts et surtout utiliser beaucoup d'huile de coude.

Le rebouchage des défauts principaux est réalisé, les superstructures commencent à apparaitre.

 

A gauche: Mise en place provisoire des batteries d'alimentation ainsi que du lest en plomb

qui sera ajuster lors d'une première mise à l'eau.

A droite: Mise en place de la plaquette supportant l'électronique (batterie, servos, variateur, fusibles...)

Le safran est du type "BECKER" à double articulation. Il est fonctionnel.

Il est réalisé à la main avec du bois, du platicard, de l'aluminium, du cuivre et du laiton.

Il faudra attendre sa peinture pour affiner ses réglages.

Le pont arrière est couvert avec accès au safran.

L'emplacement des hublots est différent à babord et à tribord.

La passerelle se ferme progressivement.

Une couche de peinture d'apprêt passée à la bombe pour faire ressortir les défauts.

De nombreux détails sur cette coque mais hélas peu visibles mais bien réels (anodes, crépine, instruments,etc.)

 

Le poste de pilotage sur la passerelle (encore beaucoup de détails à ajouter) avant de mettre le toit et le reste.

Une première couche de peinture de la coque.

Pour information: "IXSURVEY" a baptisé la couleur vert sombre de la coque ‘’vert Arditty’’, du nom de Hervé Arditty

qui a crée le groupe Ixcore, à partir de rien d’autre que son talent.

En effet ses bateaux ainsi que voitures, hélicoptères + avions portent cette même couleur. Le N° RAL est 6009.

Le poste de pilotage s'équipe progressivement. (le flash de l'appareil phot modifie les couleurs !)

Les différentes couches de peinture ont été réalisées, il reste à poser les hublots sur la coque.

L'antifouling est de couleur différente des autres navires (nouvelles normes).

A suivre page : N° 02

 Tous droits réservés.  Reproduction interdite  WebAnalytics