Le "M/V BARFLEUR" (version truckline ferries)

de Sylvain PIERRE (50)

Indépendant

Page: 2

click photo to enlarge

Ci dessus: Le "BARFLEUR" dans la rade de cherbourg en 1996"

Catactéristiques

longueur : 157,65 m    Largeur : 23,6 m   tirant d eau : 5.40 m   Déplacement : 13280 tonnes

1211 passagers   550 vehicules

Courant 1990, la Bretagne, l'Angleterre, l'Irlande comprenant la truckline ferries et la brittany Ferries

décident le renouvellement d'une partie de sa flotte.

Le " Barfleur" issu des chantiers navals finlandais de Massa Yard fait ainsi son entrée

sur la ligne Cherbourg Poole(GB) le 4 avril 1992.

Le modèle

La modèle sera doté de l'ouverture des portes arriere et avant, de la sortie d'un camion, et de stabilisateurs actifs.

Echelle au 1/100 ème naviguant

Sa construction commencée il y a dix ans est reprise aujourd'hui par perçage des sabords,

et pose des gouvernails.

Découpe des sabords à la lime et une autre du coté tribord avant ponçage

Les pavois ont été peints avant assemblage pour ne pas "baver" sur le pont arrière

Les pieds d'éléphant permettent d'attacher les poids-lourd

Les vérins de la porte arrière et une autre d'un semi remorque sortant par l'intermédiaire d'un mécanisme de tringlerie

A droite: la porte arrière vue de l'extérieur

Photo aérateurs. Ceux ci sont faits en collier de serrage pour fils electriques.

Photo arrière du bateau. Les pavois et jambettes sont fixés avant une prochaine mise en peinture.

Tobogan. Systeme qui permet l'évacuation des passagers. Photo de la porte avant:ouverture par verin, relié à un servo

mise en peinture du Barfleur.

Dans un premier temp: le pont superieur         La deuxieme; les oeuvres vives.

Le "BARFLEUR" prend des couleurs

La peinture est de type polyuréthane, ligne 22, peinture automobile satinée. L'ordre de passage était blanc, gris

et jaune. Utilisation de plusieurs rouleaux de bande masquante.

A gauche: treuils et éclairage néon avant mise en moulage.  Au centre: divers pièces au 1/100 : porte,

trappe d'acces, bittes, gouttieres, coffre incendie,.. A droite: : mat en construction

A gauche: : pont supérieur en cours de montage.   A droite: autre vue de dessus.

Bretagne et Barfleur avant la mise en peinture des écritures et logos

La création tant redoutée d'un pochoir donne un rendu correct

Voici les premières constatations pour une première mise à l'eau (avec objectivité du constructeur)

Points négatifs:

Un cardan n'a pas tenu, une des 2 pièces en laiton s'est désaccouplée de la partie noire.

Le propulseur d'étrave ne fonctionnait pas correctement, dans l'eau le moteur tournait dans le vide.

Point positifs:

Très maniable, les saffrans répondent très bien.

Malgrés qu'il soit presque finit, on peut encore mettre du poid sur le ferry

Pas mal de puissance dégagée par les moteurs.

Les ouvertures des portes très réalistes.

Mais surtouts des commentaires très positifs d'un employé du port et d'un chauffeur routier qui le prend fréquement.

Du beau travail

La suite prochainement

Le "BARFLEUR" en navigation

Les baleinières du Barfleur.

Deux embarcations de 150 personnes (10.90 m x 4.10 m) et deux autres de 102 personnes (11.17 mx 3.45 m)

Les superstructures sont en plasticard, mastic de carrosserie et lation .

 Les coques ont été moulées et coulées avec de la résine.

Il reste beaucoup d'heures de travail pour détailler celles-ci

 

 A gauche : La baleinière en cours de ponçage : sont utilisés des petit fils de cuivre pour faire les poignées,

les structures sont en plasticard 0.3 et 0.5 mm

Au centre : création des bossoirs et des crochets de soutien aux embarcations : plasticard 0.3mm, percé

avec une aiguille pour donner du relief

A droite : sortie de peinture orange : c'est un mélange de peinture à maquette utilisé afin d'obtenir la bonne teinte

A gauche : baleiniere réelle (grand modèle),sur le modèle celle-ci a été réalisée à partir de 2 photos

Au centre et à droite : passage des cables et fixation au crochet. La toile est faite en aluminium

Tous droits réservés. Reproduction interdite WebAnalytics