Brise glace ESPAGNOL  "HESPERIDES" (A 33 )

Le BIO Hespérides (A-33) est un navire de recherche océanographique exploité par l'unité de technologie maritime de la CSIC espagnole.

Son équipage est militaire et le navire est inscrit sur la liste officielle des navires de la marine espagnole. 

Depuis sa base dans la ville de Carthagène (Murcie), la principale mission d'Hespérides est de soutenir les bases antarctiques Juan Carlos I et Gabriel de Castilla

en plus de remplir les tâches d'un navire océanographique qui lui est assigné.

Réalisation Gérard BEALET (EVREUX 27)

Club "EURE MODELISME NAVAL" (EMN)

Photos Internet ( Le navire et  les Hespérides, gardiennes de ces fruits enchantés dont elles ignorent à jamais la magique valeur !) .

Début des travaux: février 2020

Echelle ai 1/75 ème

Longueur : 110 cm  Largeur : 19,11 cm    Hauteur : 41,33 cm Tiran d'eau : 6,40 cm   Poids : 5,64 Kg

Un hélicoptère léger     Equipage de 9 officiers, 30 hommes déquipage et 30 scientifiques

4 moteurs diésel et 2 moteurs électrique.

Modèle navigant

Longueur : 82,50 m    Largeur : 14,33 m     Hauteur : 31,00 m

Tiran D'eau : 4,80 m    Poids : 2380 T     Vitesse : 15 ns     Puissance : 2800 Cv

Cliquer sur les photos pour les agrandir

La coque est réalisée avec 90 baguettes de SAMBA de 3 X 8 X 50 cm.

2 batteries de 6 Volts  (7A pour le moteur principal) et (4A pour le propulseur d’étrave et l’éclairage)

Ce sont des batteries au plomb qui servent en même temps de lest.

2 servo moteur dont 1 pour la direction et le second pour l’éclairage.

Moteur, servo, batteries sont en place et le navire est prêt à être ponté.

Les infrastructures supérieures prennent forme avec la complexité pour que l'intérieur de la coque soit accessible donc démontable.

Le tout réalisé en contreplaqué (bouleau de 1/12 ème).

Sous la coque, des barres de renfort ont été positionnées et les ponts principaux continuent à s'équiper.

Bastingage avant et arrière sont en place ainsi que les deux cheminées et les hublots sont percés.

La coque est maintenant peinte avec ses doubles gouvernails et son propulseur d'étrave.

 Le navire ne dispose pas de stabilisateur antiroulis mais des renforts de coque pour passer sur les blocs de glace.

Les ponts avant et arrière ont pris des couleurs.

Le pont avant commence à être équipé avec son mât, ses treuils de chaines d'ancre et ses freins de chaine ainsi que des cordages dans leur support.

Sur la passerelle supérieure la tour des radars est en place.

 Les nombreux escaliers commencent à prendre leur position pour l'accès aux différents ponts.

A gauche : La partie centrale avec la passerelle et les deux cheminées, à droite : le pont arrière avec les portiques de mise à l'eau

 ainsi que la plateforme pour l'hélicoptère. Il manque encore la grue arrière.  Les containers ne sont pas encore fixés.

A SUIVRE

 Tous droits réservés.  Reproduction interdite     All Rights Reserved – Reproduction Forbidden