Chalutier "les HANOIS"

Réalisation de Stéphane HAMEL de CHERBOURG (50)

INDEPENDANT

Caractéristiques

"les hanois" nom d'un lieu de pêche se situant à l'ouest de l'ile de Guernesey .

Construit au chantier naval "Capiten "de Cherbourg en 1990  . Patron et armateur Mr Yves PEREE

longueur : 24 m95   largeur : 7,90m     moteur de 900ch

pratique le chalut de fond en Manche .

le moteur et un " Poyaud "

Stéphane a navigué pendant trois ans sur ce chalutier

click photos to enlarge

L'original ci dessus

La passerelle et (à droite, photo prise en mer par Stéphane lors d'une semaine de campagne de pêche)

A gauche, un congre de 37kgs    A droite, remontée du filet

A droite, "bateau feu " qui se trouve dans la séparation du rail des casquets

Ca c'est du vécu avec des photos prisent en mer par l'auteur de la maquette ci dessous

La maquette

Echelle : 1/25 ème     longueur : 99,6 cm    largeur : 31.5 cm  creux : 25 cm  poids : environ 13 kgs .

Mise en place des couples

Mise en place des bordées

Mise en place du moteur et la cabine prend forme

le propulseur d'étrave est posé .

Mise en place du gouvernail

La cabine avance

 

Mise en place de la tuyere d'hélice

 

Les "garnis" de coque qui sont soudés sur les flans arrières du bateau ont pour but de protéger

la tole premiere à chaque remonteé et descente des panneaux de chalut

(en moyenne toutes les trois heures x2 !!!!!)

sinon ils changeraient les toles de la coque tous les ans , ces garnis onts une importance capitale sur un chalutier

Intérieur de la passerelle et éclairage fonctionnel

Beau travail, on attend la suite

Le chalutier prend des couleurs

L'hélice est en place

 

Ci dessus : La table à carte et ses tiroirs et le bois utilisé est de l'acajou vernis avec de l'incolore

les poigneés sont en laiton (du beau travail)

"Les HANOIS" en carénage à CHERBOURG

Peinture définitive de la coque

Première mise à l'eau du chalutier : les tests sont satisfaisants

L'électronique et les asservissements sont en place

Le treuil est composé de 82 pièces en laiton, cuivre, bois et plasticard

L'habillage intérieur de la passerelle est réalisé avec des baguettes en noyer et vernis à l'incolore

Le tour des sabords est en acajou vernis avec un chêne foncé

Du beau travail

La mise en peinture à l'aérographe est tres réussie

Superbe ligne pour ce bateau de travail

Le  chalutier en navigation bien dans ses lignes d'eau (16 kg) mais le vrai fait 350 T

avec un tirant d'eau arrière de 4,20 m et de 3,80 m à l'avant.

Pour le vieillissement : Vernis incolore, de la poudre issue de la paille de fer rouillée en milieu naturel et accélérée

 à l'eau de mer et ensuite concassée et tamisée. Application à l'aide d'un petit pinceau brosse

Beau résultat

Le rouleau de caliorne et les rambardes de portique et porte antennes .

Le rouleau de caliorne est tourné dans du rond en aluminium et les rambardes

sont en laiton de 2 mm soudées à l'etain .

Les boucles d'oreilles de portique .

Celles ci sont en laiton et cuivre soudées toujours à l'etain quand au "réa"

il est tourné dans du rond en laiton

Le treuil : les "funes " sont en place sur le touret et vieillies selon le même procédé que la coque ,

Le cable d'acier est du cable de pêche de 1mm de diametre.

Vieillisement intérieur du pont couvert et éclairage

Réalisation du panneau de chalut et son vieillissement

le panneau sur le modèle

Photo du centre: Le vrai chalutier à quai

Au dessus et en dessous de la photo du vrai, le modèle de Stéphane

Ca c'est du réalisme

1/ les rambardes : réalisées dans du laiton de 1mm

2/ les bittes d'amarrages et chaumards réalisés dans du plasticard

 3/ la pose des zincs sur la tuyère d'hélice et le gouvernail.

Pause des rambardes, du bourelet de chalut réalisé dans de la chambre à air, percé et découpé à l'emporte pièce de 4 mm.

 

Le "LES HANOIS" en navigation sur le plan d'eau de la Glacerie près de CHERBOURG

 

Le chalutier est terminé a part quelques détails à ajouter

Et un matelot à bord

Tous droits réservés Reproduction interdite  WebAnalytics