Le Ferry le "Mont Saint MICHEL"

de Sylvain PIERRE (50)

Mini bac 50

Le Ferry Mont Saint Michel est à l’échelle 1/100.

 Le navire est sorti du Chantier Hollandais Van der Giessen der Noord aux Pays Bas le 16 mars 2002.

D'une longueur de 174 m, d'une largeur de 28.5 m,il transporte à la vitesse de 22 nœuds 2200 passagers ainsi

que 830 voitures ou 118 camions.

La ligne Ouistreham-Portsmouth sur laquelle le Mont Saint Michel opère ,est une des lignes de la Brittany-Ferries

les plus fréquentée.

Il ai choisi l’échelle 1/100, la même que ses autres Ferries , Barfleur et Bretagne. Il aura 2 propulseurs d’étraves actifs ,

un variateur par arbre, l'ouverture des portes...

click photo to enlarge

 

Découpe des couples et de la quille de 5 mm d’épaisseur, positionnement de la quille et des couples

 et début du lattage.

Fixation des lattes avec de la colle à bois et agrafes (ces dernières seront retirées ultérieurement).

Les pavois sont posés des deux cotés de l'avant du Ferry. Ils sont en feuilles et profilés plastiques.

Sur une des photos on peut voir la partie droire de l'entrée des véhicules.

 Les grilles d'aérations sont striées dans le plastique. Les supports des bouées sont en 3/10 de mm.

La coque est recouverte de fibre de verre, de mastique de carrosserie et de nombreux ponçages terminés au grain 600 à l'eau.

Celle-ci est surmontée de chaque coté d'assemblage en feuilles plastiques.

Sur cette coque, à  l'aide d'un servo, la porte d'un coté s'ouvre pour accueillir le pilote.

Un peu plus bas, il y a un autre servo qui permet de sortir un stabilisateur identique au coté opposé.

 

Dèbut du lestage avec des blocs de 200 g chacun. Positionnement de la future plaque radio

Les plaques de feuilles plastiques sont raccordèes au reste de la coque avec du carrè de 10X10 collès à l'araldite.

Les arrondis de la partie avant ont pu être formès en chauffant au sêche-cheveux.

A gauche: Sortie supérieure du garage, avec plusieurs accès passagers représentés. A droite: Assemblage des 2 cheminées.

A gauche : ouvertures des coursives permettant l'accès à l'extérieur, au centre : coupée avant à droite: : découpe des bossoirs.

A gauche : premier positionnement d'un bossoir, à droite : bossoir complet.

 

Le Mont Saint Michel a été mise en peinture avec plusieurs couches de peinture type "poids lourd".

Les ponts supérieurs sont passé à la peinture acrylique type maquette.

 

Très beau travail.

Première mise à l'eau pour le Ferry et le remorqueur de Stéphane.

A gauche : Mât central, au centre : mise en place d'étiquette au 1/87 ème donne du réalisme, à droite : coté babord du mât.

A gauche : porte latérale ouverte pour recevoir le pilote, au centre : il manque encore quelques kilos pour mettre le navire dans ses lignes,

à droite : préparation pour un scénario avec remorqueur.

A gauche : Une couche d'apprêt vien d'être déposée,

à droite : Sur le mat, mise en place des feux qui ont été tournés à la perceuse pour simuler la régularité du verre.

Mise en place des autocollants sur le garage supérieur.

Il reste encore beaucoup de détails pour donner de la vie au bateau.

Création d'un moule en platre pour reproduire 4 coques identiques. Assemblage des différentes parties qui compètent une embarquation.

Mise en place de la bache et des mains courantes . Mise en peinture.

Création du bossoir et du canot de commandement lors de naufrage.

Mise en place des radeaux de sauvetage. Une baleinière est capable d'être mise à l'eau grace au mécanisme de Pierrot.

Il y a 6 leds de chaque côté du navire éclairant les bameinières.

Finalisation de la plage arrière et de la plage avant.

A SUIVRE

Tous droits réservés. Reproduction interdite   WebAnalytics All Rights Reserved – Reproduction Forbidden.