le croiseur léger "EMDEN"

Réalisation Pierre REINHARD

Club "EURE MODELISME NAVAL"(EMN)

Croiseur léger  de classe DRESDEN le SMS EMDEN est lancé en 1908 par la Kaiserliche Marine.

Des juillet 1914 il mène une guerre de course ( Kreuzerkrieg ) dans l'océan indien coulant une trentaine de navires.

Le 9 novembre 1914 il croise la route du HMS SIDNEY.

Après un échange de tirs le croiseur australien plus lourdement armé prend le dessus.

L'EMDEN gravement avarié, son capitaine le fait s'échouer à la côte ( ile North Keeling)

Le bilan est lourd 133 tués et 49 blessés.

Caractéristiques

Modèle statique au 1/100 ème

Longueur : 118.3 m     Largeur : 13.4 m     Déplacement : 3364 t, 4268 t à pleine charge     Vitesse 24 nd

Armement.

10 canons de 10,5 cm    8 canons de 5,2 cm n     2 tubes lance torpilles de 450 mm

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Ci-dessous : Mise sur cale.

 

La coque est lattée et poncée. Le modèle étant statique pas d'installation radio ni propulsion.

La coque présente des formes particulières entrainant un surcroit de travail.

 

La coque est partiellement terminée (quilles anti roulis, arbres et chaises d'hélices, gouvernail, encorbellements de l'artillerie latérale).

Les ponts sont fermés et la construction des superstructures a commencées.

 

 

Le lattage du pont central est terminé  

 

Les mats sont en cours de montage, les superstructures se parent de détails, démarrage du collage du lino sur la plage AR,

début de montage des cheminées.

Photo de droite:

Nota : Pierre tiens a remercier chaleureusement les laboratoires pharmaceutiques pour leurs contributions

matérielles à l'élaboration des cheminées de l'EMDEN.

Le montage des superstructures est achevé, on peut se faire une idée du modèle dans ces 3 dimensions.

Le lino est collé sur les surfaces horizontales, il a débuté la fabrication des apparaux, coffres, armoires et divers.

Pour l'instant rien n'est collé car il reste encore beaucoup à faire.

Travail de peinture et de ses nuances au niveau de la coque.

Pierre a travaillé sur la coque afin de faire apparaitre les différentes tôles du bordé, les différents détails présents sur le bordé.

Il a appliqué les premières couches de peinture.

La ligne de flottaison est bien définie.

A SUIVRE

Tous droits réservés  Reproduction interdite       All Rights Reserved – Reproduction Forbidden